Les Apocryphes de Flamel

Bien des années ont passé depuis la fin du Lord. Le monde est devenu instable, et les avancées techniques des moldus menacent de le détruire. Au sein de la communauté sorcière, manipulation et oppositions font rage.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "L'aventureuh commence à l'auroreuh"

Aller en bas 
AuteurMessage
Chrom O mordha
Serdaigle, 1ère année
Serdaigle, 1ère année
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: "L'aventureuh commence à l'auroreuh"   Mer 8 Oct - 21:05

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dexter Churchman
Serpentard, 2e année
Serpentard, 2e année
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: "L'aventureuh commence à l'auroreuh"   Ven 24 Oct - 1:18

Un vieux jean et un épais col roulé saumon, usé, faisaient parfaitement l'affaire pour le métro londonien et pour aller se fourrer dans la foule du quai 9 ¾. Il n'y avait pas de sorciers dans les longues lignes de transport de la belle Angleterre, juste des gens qui partaient au travail et regardaient d'un œil bizarre le jeune garçon seul avec son crapaud, assis sur sa valise. Dexter, les bras croisés et la tête rentrée entre ses épaules, les yeux mi-clos, finissait sa nuit. Sa mère avait piqué sa traditionnelle crise de larmes quand le jour du départ avait pointé son nez, l'enfant et son père avaient passé la nuit de chaque coté du lit pour essayer de consoler la femme. Elysian ne s'était calmé qu'au moment où Dexter avait accepté de dormir avec elle, ce qu'il avait accepté de bonne grâce, son père étant parti dormir sur le canapé. Le souci était que cette bonne résolution n'était arrivée qu'à deux heures du matin et que pour se lever à quatre heures plus tard, la chose devenait cocasse. Il n'avait de toute façon pas dormi puisque sa mère avait mis un point d'honneur à le confondre avec un ours en peluche et avait plusieurs fois tenté de l'étrangler. Cependant, après un discours très intellectuel sur le fait que de le faire devenir bleu lui ferait juste passer un séjour à Saint Mangouste et ne retarderait que peu son arrivée dans la très noble école _ sans compter que cela pourrait porter préjudice à sa scolarité _, sa mère s'était calmée.

Dexter souleva péniblement une paupière qui pesait plusieurs tonnes selon lui. Quelle galère ! La bonne station... Ne pouvait-il pas dormir dix minutes de plus? Non, bon... Il se leva et tira sur la manche d'un des passagers qui descendait. L'homme, bien habillé, la quarantaine, lui offrit un sourire gêné comme s'il ne voyait pas ce que pouvait lui vouloir un garçon de son âge. C'était bien sa veine ! Un coincé ! Tant pis, on faisait avec le matériel qu'on avait et il n'avait pas le temps d'interpeler tous les passagers pour en trouver un plus dispo. Il prit sa voix la plus délicate et ouvrit ses grands yeux fatigués vers l'adulte :


"Je dois aller à la gare, Monsieur. Ma maman m'a dit de demander à quelqu'un de m'aider si je me perdais mais, j'ai un peu peur."
*Allez grande bringue, un mec de ton âge, ça doit bien avoir des gosses, non? Un peu de pitié filiale que diable... Ou je te les écrase. *

D'aucun poli évitera de demander ce que Dexter pensait à écraser et nota seulement que le jeune serpentard avait raison, l'homme attrapa la valise de l'enfant et lui demanda de le suivre d'un ton bienveillant, ce que le blond fit, toujours le bras accroché par la manche. Il avait en plus la remorque : la classe. Il réussit ensuite à semer l'homme, une fois que ce dernier l'eut amené dans la gare. Appuyé contra sa valise, il vit l'autre essuyer des sueurs froides, sa main sur son chapeau et faire quelques grands pas dans le hall pour retrouver l'enfant. Les adultes s'inquiétaient trop vite. Dexter disparu dans le passage du quai, toujours aussi fatigué mais hilare.

"Merci monsieur, bonne journée à vous aussi."

Dit-il à l'adresse de personne. Dexter savait ce qu'il allait faire : s'installer dans une cabine pas trop prise et dormir. Ça, et tuer le premier abruti qui aurait l'idée de le réveiller. Rien de mieux qu'un peu de sang pour commencer l'année. Son crapaud bougea sur son épaule comme pour signaler son accord à cette pensée. Le vert et argent _ pour l'instant bleu et saumon _ monta dans le train sans prêter attention à certains camarades qui s'apprêtaient à venir le saluer. Il aurait tout le temps de jouer au social arrivé au bahut. Ce n'était pas le moment. A cet instant, il avait le plan parfait : trouver Owen, ce cher ami avec la fantaisie d'une huitre, poser sa valise et dormir. Et avec un peu de chance, utiliser l'épaule d'Owen comme oreiller.

Horreur et putréfaction ! Dix minutes plus tard et un constat horrible : pas de meilleur ami aussi bavard qu'une langue de plomb à l'horizon. L'autre serpentard allait lui faire payer ça... et cher. Dexter ouvrit calmement la porte d'un comportement presque vide _ il ne contenait qu'un élève qu'il détailla des pieds à la tête... un nouveau sans doute _ et alla déposer sa valise sous la banquette. Dexter s'installa en face du garçon, de l'autre coté de la fenêtre et avant de fermer les yeux, se permit de lui faire remarquer d'un ton aimable :


"Tu devrais garder ta bouffe pour plus tard, le trajet est long. Et y a des machins sorciers en vente, c'est un peu plus fendard que la nourriture moldu." Il rouvrit un oeil, affalé qu'il était. "et surtout moins... banal, mon lapin. Evite de te caler avec des conneries... Sauf si tu me sors une carotte et là, j'explose de rire."

Ni le style, ni l'amabilité des propos n'étaient à relever mais que voulez-vous? Avec la tête dans le pâté, Dexter ne faisait guère mieux. Non en fait, même réveillé, il aurait probablement dit la même chose. Son ton étant cependant tout à fait ... Dexterien, c'est à dire, parfaitement aimable et délicat. Refermant sa mirette bleue, il fourra ses mains dans les poches de son jean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"L'aventureuh commence à l'auroreuh"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» [Catégorie - Poesie] "Poésies d'Olivier O."
» Djambi "l'échiquier de machiavel"
» SOS "Recherche vélo de Triathlon "
» "L'éroscope d'Emmy" --> La fin d'une aventure :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Apocryphes de Flamel :: Par Delà les Murailles :: London City :: Le Poudlard Express-
Sauter vers: